J’ose ! Et fine l’âme sème…

à Joséphine Lanesem

Nerveuses entrailles
‘nervures et entailles’
le flot des mots va son chemin

L’océan défaille
sous le feu de paille
d’un astre à son nouveau matin

De rime en diatribe
se mêle à sa fibre
un lent grondement souterrain

Bascule, clepsydre !
Rougeoie, flanc de l’Hydre !
Elle est impavide à son maroquin

Sa plume s’élève
entre ciels et rêves
offrir à la grève un autre dessein

Je m’en mords la lèvre
saisi d’une fièvre
accusée par son dernier festin

Aussi, j’ose et, fine
lame serpentine
étire une rime à bout de point

Un poLème de tiniak, en hommage à Joséphine Lanesem; Joséphine Lanesem, et sa belle plume, à découvrir sûr "Nervures et Entailles", site littéraire et partisan.

Illustration d’en-tête : Le désespéré, Gustave Courbet – 1843-1845.

Oui quoi , et puis
si ces temps-ci
me va l’envie
d’appuyer sur quelques hommages ?

Une brassée de Fleurs-de-l’âge
et puis, voilà !

tiniak ©2022 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK
ⓁⓄⓋⒺ ! ⓁⓄⓋⒺ ! ⓁⓄⓋⒺ

Publicité

5 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s